Midam inaugure la plus grande galerie BD d’Europe (article de Francis Forget)

Mardi 18 septembre 2018

Il faut y voir un signe du temps. Celui du marché des planches originales et dessins de bande dessinée. Sous les marteaux des commissaires-priseurs, Tintin s’envole vers des sommets sans cesse repoussés. Enki Bilal expose à la Biennale de Venise et voit, de son vivant, ses œuvres battre des records sur le marché de l’art. Il est fini le temps où les vendeurs sortaient de leurs cartons les dessins à quelques passionnés, les posant parfois à même le sol dans un joyeux fatras. Maintenant, il faut des cimaises et de l’espace.

Cliquer pour lire la suite l'article