Godard vu par… Yann Moix

Vendredi 08 septembre 2017

Huberty & Breyne Gallery présente une exposition rétrospective de l’œuvre de Christian Godard dont le vernissage, en présence de l'artiste, se déroule ce 8 septembre à Paris à partir de 18h30. 


À cette occasion, Yann Moix, a accepté de nous livrer ses premiers souvenirs de lecteur.


« Christian Godard, comme scénariste mais surtout comme dessinateur, a modifié mon enfance. J’ai été, aux alentours de 1978, un rouquin fumant la pipe et pilotant un coucou. Et ce fut grâce à lui. Grâce à lui je fus, j’ai été, je suis encore Martin Milan. C’est une expérience. Que je n’oublie jamais vraiment. Son trait n’était ni réaliste ni humoristique ; il hésitait, il oscillait entre les deux. C’était le trait qu’il me fallait pour passer de l’enfance à l’âge adulte. C’était le trait qu’il me faut aujourd’hui pour rester enfant à l’âge adulte. Regardez bien le visage de Martin Milan : ce n’est ni un enfant, ni un adulte, ni un adolescent. Ce n’est pas qu’il n’a pas d’âge, au contraire : il les a tous. Martin Milan représente simultanément toutes les époques de la vie. Sans jamais, ce qui était effrayant et fantastique, et paradoxalement rassurant, oublier la mort. Je considère pour ma part que c’est, des milliers de bande dessinées que j’aie pu lire, une des plus abouties, des plus émouvantes, des plus puissantes parce que des plus fragiles. Il y a dans Martin Milan quelque chose de crépusculaire. Des soleils rouges. Oui, Martin, pour moi, c’est bien cela : des soleils qui rougissent. Juste avant la nuit. »

— Yann Moix.


Christian GODARD — Rétrospective

Vernissage le vendredi 8 septembre à partir de 18h30

Exposition du 9 septembre au 7 octobre 2017

Huberty & Breyne Gallery Paris

91 rue Saint-Honoré, Paris 1er