Bernard YSLAIRE

Sambre
Courtisane Couchée en Verticale II

Encres blanche, sépia et noire, crayon.
Œuvre unique, signée au dos.

Dimensions : 56*37.5 cm.

Type : Dessin
Technique : Encre de Chine et crayon sur papier

ID : 6858

5 000,00€


Chez Bernard Hislaire / Yslaire, le dessin a le parfum de l’essence de la vie. Son trait dépourvu de tout maniérisme exprime ce qu’il ressent au plus profond de lui-même. Son œuvre se nourrit de ses pensées, à l’image du roman familial des Sambre, dont le graphisme romantique a créé une véritable rupture de style dans l’évolution de la bande dessinée belge. Il y a dans les images de Bernard Hislaire / Yslaire quelque chose de la fureur de Flaubert. L’œil de l’artiste excelle à saisir les méandres intérieurs de l’âme humaine.
Né dans les « années atome » en 1957, l’auteur s’est d’abord cherché avec Bidouille et Violette, des héros bien à son image, fragiles, d’une sincérité à fleur de peau, éclos dans le journal Spirou en 1978. Il s'est découvert avec la saga sombre et baroque des Sambre au milieu des années 1980. Il a réinventé sa ligne et ses couleurs dans XXe ciel, à travers la psychanalyse des folies et des outrages de l’humanité. Il s’est engagé pour l’amour et la paix dans l’audacieux manifeste du Ciel au-dessus de Bruxelles. Il a fait la révolution des idées en compagnie de Jean-Claude Carrière dans Le Ciel au-dessus du Louvre.
Après plus de trois décennies de bande dessinée fertiles en créations touchantes et attachantes, cet enfant de la génération Spoutnik continue de défricher de nouveaux territoires d’images, de méditer sur l’avenir, de traquer le reflet de l’homme dans les nuages, refusant obstinément de se laisser enfermer par le succès. Fasciné par la capacité d'un Picasso ou d'un Moebius à se reconstruire, il regarde la bande dessinée comme un art contemporain et multimédia, à l’exemple d’Uropa, son magazine expérimental sur iPad. Libérée des styles et des écoles, son œuvre est au carrefour du rock, du théâtre, du cinéma, de la psychologie, du vidéo-art, de la BD et de l’informatique. Elle résonne de toutes ses interrogations et ses curiosités intérieures.