Midam
Kid paddle, Les crayonnés

Présentation

Souvent le terme croquis est utilisé de manière globalisante pour traiter des dessins préparatoires. Les crayonnés de Midam eux relèvent plus de l’étude que du croquis.
En les regardant attentivement, on peut en définir quelques caractéristiques :

– Une planche se construit comme un court-métrage avec un souci d’efficacité dans la mise en scène. Les storyboards en sont le meilleur exemple, mais les études permettent aussi d’approfondir des «instantanés» du gag.
– Le dessin des personnages est abouti non sans en laisser voir parfois les lignes de construction. À la différence des croquis ou des études prises sur le vif, Midam connait son univers et ses personnages. Il les maîtrise mentalement et peut se concentrer sur leur psychologie avec un souci de vérité dans les expressions. Ces crayonnés seront, pour la plupart, reportés sur la planche finale.
– Quelques études de mouvement pour la souplesse du style.
– Quelques interactions entre personnages dans des feuilles où l’auteur peut se permettre de ne pas respecter les proportions. Néanmoins, les crayonnés font la part belle à des études isolées des personnages.
– Midam n’aborde presque jamais les décors de fond qui restent dans ses planches à l’état de silhouette. Il se concentre sur des éléments de décor d’avant-plan tels les jeux d’arcade, le guichet et l’entrée du cinéma… L’univers de Kid se résume à quelques endroits clés : la maison, l’école, la salle de jeux, le magasin de jouets, le cinéma.
– Les projets de couverture dévoilent un autre aspect du talent de l’artiste : l’art de la synthèse. Dans un album de gags, il est difficile voire impossible de résumer celui-ci dans une couverture, mais on peut néanmoins en donner la tonalité, en retranscrire l’esprit. Elle doit en outre être percutante et accrocher le futur lecteur. Au fil des albums, Midam a réussi pleinement dans cet exercice.

L’exposition est accessible du 28 mai au 20 juin à la galerie Huberty & Breyne à Bruxelles.

Mise en ligne des œuvres à partir du vendredi 29 mai 2020.

œUVRES